Hello world!
December 2, 2019
Une nouvelle Loi sur la santé publique contenant les dispositions relatives à la Planification Familiale en RDC
December 9, 2019

RESULTATS DE LA REVUE A MI-PARCOURS DU PLAN STRATEGIQUE PF 2014-2020

Le 17 octobre 2017, le Comité Technique Multisectoriel Permanent a présenté au Ministre de la Santé Publique les résultats de la revue à mi-parcours du plan stratégique de la Planification Familiale 2014-2020 et a soumis une requête au Ministre pour la PF. 

Ces résultats montrent :

  1. Les progrès notamment :
  • L’augmentation annuelle de près de 1 point l’an entre 2014 et 2016 alors qu’il a été de moins de 0.5 point l’an avant la mise en œuvre du Plan Stratégique National de la PF. La Prévalence contraceptive moderne est passée de 8.1% (EDS, 2013-2014) à 10% (FP 2020, 2016[i]
  • 568.000 femmes additionnelles ont été atteintes avec des services de PF en 2016 sur les 2.1 millions attendus à l’horizon 2020.
  • Près de 13 documents de politiques de développement socio-économiques et les documents de politique général de santé et de développement élaborés entre 2014 et 2017 ont intégré la PF comme priorité. On cite : le Décret du Premier Ministre, Décret N0) 15/003 du 06 mars 2015 portant Création et Fonctionnement du CTMP (2015), le Cadre d’investissement du GFF (2016) et Plan National de Développement Sanitaire (PNDS2016-2020).
  • Augmentation de financement de PF avec plusieurs nouveaux bailleurs en PF depuis le lancement de la mise en œuvre du plan stratégique de PF 2014-2020.
  • L’augmentation de la couverture des services de PF : D’après le DHIS2,
    • Près de 94,8% (soit 492 sur 519 zones de santé) de Zones de Santé offrent les services de PF en juillet 2017 contre 124 au moment du lancement du plan stratégique en février 2014,
    • Le doublement de zones de sante avec services de santé pour Adolescents et Jeunes : 400 zones de Sante en 2017 contre 60 Zones de sante en 2013.
    • 71 % de Aires de santé avec services PF (soit 71,1%).
    • 56,8% de zones de sante avec la distribution communautaire des services de PF
  • L’amélioration de la qualité de service de PF :
    • 52% de formations sanitaires avec PF offrent au moins trois méthodes contraceptives modernes
    • 43% de Formations sanitaires offrant au moins 3 méthodes contraceptives modernes contre 18% en 2012 (Plan stratégique National de PF 2014-2020)


  • Quelques défis majeurs ont été identifiés :
  • Implication des secteurs autres que ceux existant dans la mise en œuvre du PSNPF (notamment l’implication secteur privé)
  • Réduction du GAP de financement pour la planification familiale de manière générale avec un total de $327,947,898 et pour l’achat des contraceptifs PF qui s’élève à 78,290, 330 dollars américains.

Pour rattraper le retard et être sur la trajectoire d’atteindre 19% de prévalence contraceptives à l’horizon 2020, le CTMP recommande en autre stratégies :

  1. Augmentation de l’appropriation du plan stratégique de PF par chaque province
  2. La promotion de la PF post -partum
  3. Implication du secteur prive
  4. Extension des services des Adolescents et Jeunes
  5. L’implication davantage des confessions religieuses et de leurs leaders
  6. Mise à échelle des initiatives pilotes ayant données de bon résultat

Pour ce qui est de la requête présentée au Ministre, le CTMP a demandé :

  1. L’augmentation de la contribution du gouvernement pour l’achat des contraceptifs afin de réduire le GAP de financement estimé à $78 290 330  
  2. L’implication personnelle du Ministre de la santé dans la mise en place d’un cadre de plaidoyer pour la PF composé des ministres concernés par les questions de PF, tous les bailleurs de fonds qui travaillent dans la santé ainsi les représentants des organisations des nations unies.

Dans sa réponse, le Ministre rappelle que la PF s’inscrit dans deux objectifs ; le dividende démographique et la couverture santé universelle.

Pour combler le GAP, il a insisté sur l’efficience dans l’utilisation des ressources déjà disponible, l’importance d’investir dans la création de la demande et dans la Planification Familiale Post Partum. Pour finir, Son Excellence a parlé de la nécessité de créer un basket fund pour la PF et de créer un task force ou groupe de travail avec pour mission de rassembler tous les programmes et toutes les directions qui travaillent pour la santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent et avec l’objectif d’élaboré un plan d’action opérationnel pour 2018. C’est dans ce cadre qu’il faut aborder les questions de financement c’est-à-dire l’argent disponible et le GAP qui reste à combler.

A la fin de la réunion, les membres du CTMP ont continué à discuter sur comment matérialiser la vision du Ministre pour opérationnaliser la création du basket fund pour la PF.